PORTRAIT ROBOT DE L’ENTREPRISE DE DEMAIN

Vous avez remarqué vous aussi ?

Finis les vidéos de petits chats et de gamelles dans nos fils d’actualités !

Ils regorgent désormais de toutes ces nouveautés technologiques et numériques qui voient le jour. Il y en a pour absolument tous les goûts allant des gadgets, aux technologies hyper pointues, en passant littéralement par la révolution de nos modes de consommation !

Le temps où l’on osait à peine rêver aux voitures volantes est révolu, aujourd’hui nous sommes dans des inventions concrètes qui s’apprêtent à révolutionner notre quotidien !


INTERROGEONS-NOUS DE PLUS PRÈS SUR LA PLACE DES ROBOTS DANS NOTRE SOCIÉTÉ

Il est vrai que les nouveautés technologiques peuvent être parfois impressionnantes, peut-être même effrayantes tant elles vont loin dans la révolution.

Toutes ces avancées technologiques bougent les lignes et nous rentrons dans une nouvelle ère.

La question de la place des robots dans l’économie française comporte un véritable enjeu. Il est loin le temps où l’on regardait IROBOT popcorn et coca sous le bras, désormais la science-fiction rattrape la réalité et il faut se tenir prêt.

Aujourd’hui, les robots sont les stars du net, des robots qui chantent, qui dansent, qui sont à notre service, qui battent même des champions au jeux de Go ! On se souvient tous de ce tournant de l’intelligence artificielle, cet exploit qui en a effrayé plus d’un et que même les ingénieurs, qui ont conçu les algorithmes, ne comprennent pas la complexité des stratégies utilisées durant ce tournoi de Go.

Le robot peut-il être amené à surpasser l’homme ? La création peut-elle se retourner contre son maître ? On s’y croirait presque hein ? Dans le début d’un gros blockbuster américain…

Plus sérieusement la grande question que l’on se pose avec toutes ces avancées en terme de robotique c’est :

Le monde robotisé dans lequel nous nous retrouverons demain (ce fait étant indéniable) est-il un risque pour l’emploi en France ?

Voilà une question bien vaste sur laquelle, de nombreux avis divergent. Il y a les pro-robotique et les personnes un peu plus nuancées sur leurs arrivées. Il est vrai qu’il est difficile de donner une réponse claire, précise sans émettre aucun doute à ce sujet.

Nous allons tout de même essayer de comprendre un peu plus les avis et opinions de chacun sur ce débat désormais ouvert.

Capture d_écran 2017-06-27 à 13.55.32


Intéressons-nous d’abord au contre, qu’elles sont les inquiétudes vis à vis de cette révolution robotique ?

Dans une France où le chômage atteint des chiffres inquiétants, on comprend aisément la peur de ces nouveaux arrivants sur le marché du travail. De fait, c’est une question qui mérite d’être creusée, elle a d’ailleurs fait surface lors des élections présidentielles, lorsque Benoît Hamon propose de taxer les robots, le combat d’un seul homme deviendrait-il celui qui marquera un tournant économique dans notre société ?

Intelligence artificielle, numérisation, disruption, robotisation… peu de métiers semblent être à l’abri devant tant d’innovation.

Une étude a été réalisée sur l’impact qu’a eu la robotisation dans certains secteurs sur le marché du travail entre 1990 et 2007 par le MIT. D’après cette dernière lorsqu’un robot est introduit dans une industrie, il conduit à la destruction de 6,2 postes dans la zone géographique qui l’entoure et pas seulement ! Il conduirait à une perte comprise entre 0,25 et 0,50 % du salaire moyen des travailleurs. Ce qui nous amène à un avenir plutôt sombre pour les travailleurs français potentiellement à risque d’être touchés par ce phénomène. Il faut tout de même prendre de la distance face à ces chiffres qui relatent certes une réalité mais sans nuance en fonction d’autres facteurs qui peuvent rentrer en compte.

Il y aura d’inévitables retombées sur les sociétés. D’après l’étude dirigé par Katja Grace du Futur of Humanity Institute de l’université d’Oxford, d’ici 45 ans, les intelligences artificielles pourraient remplacer les humains dans l’ensemble des professions. Il a même été mis en place un logiciel pour trouver dans combien de temps notre professions se passera de nos services… sympa, non !? Ces prévisions sont tout autant à nuancer et les avis convergent rarement dans ce domaine.

Et les bienfaits des robots sur l’emploi ?

A contrario, il existe une autre hypothèse quant à notre avenir dans un monde robotisé. Des métiers sans doute vont être amenés à disparaître mais pour laisser la place à de nouveaux métiers qui vont surgir et à de nouvelles ressources.

En effet, lors du salon Vivatech 2017 nous avons pu observer la très forte présence des robots qui ont chacun leurs spécificités propres. Dans les couloirs de Vivatech nous avons donc pu rencontrer l’inévitable Pepper, androïde de Softbank Robotics, sa cousine casquée Lynbee de Cybedroïd, Marty les petit robot bleu et jaune qui joue au football, et même buddy le petit animal numérique de Blue Frog Robotics.

Mais que remarque t’on ? Que chacun d’entre eux est accompagné, et dirigé par des êtres humains, ils l’ont d’ailleurs très bien illustrés avec ces t-shirt « I’m not a bot » #peoplematter.

Capture d_écran 2017-06-27 à 12.59.56

Des nouveaux métiers tels qu’« éleveurs de robots » ?

Peut-être bien car un robot s’éduque et acquiert son savoir et son intelligence des humains, d’une certaine intelligence sociale ! Comme l’explique assez bien Antonio Casilli, sociologue spécialiste des réseaux sociaux :

Capture d_écran 2017-06-27 à 11.38.03

Il existe des cas où la robotisation a aidé des PME à sauver des emplois. Dans l’usine de piscine Desjoyaux mis en lumière dans Libération, c’est la robotisation des lignes de production de l’usine qui ont permis à l’entreprise de faire face à la crise financière & il en est de même pour des entreprises industrielles qui permettent d’utiliser des robots pour des tâches à faible valeur ajoutée et souvent très difficile.

« Nous avons traversé cette période terrible en investissant 50 millions d’euros, notamment dans ces robots qui nous ont rendus plus compétitifs et nous ont permis de baisser nos prix de revient. Grâce à eux, nous avons pu éviter de licencier et de délocaliser », témoigne Jean-Louis Desjoyaux, le patron de cette PME stéphanoise.

Capture d’écran 2017-06-27 à 13.50.09.png

 

ON CONNAIT LES POSTES D’HIER, PAS CEUX DE DEMAIN…

En France, sur un siècle, l’emploi a été divisé par dix dans l’agriculture avec la mécanisation, mais il a aussi doublé dans l’industrie et les services.

Aujourd’hui, et de plus en plus, le travail se réorganise complètement autour non des produits et des services, mais des « solutions ». Sans doute donc que de nouvelles formes de salariats sont encore amenées à voir le jour.


Il est indéniable, qu’il va falloir s’adapter, avoir une véritable réflexion en profondeur sur toute la transformation du marché du travail qui est en train d’être opérée. Nous ne pouvons pas aujourd’hui mesurer dans l’exactitude les retombées de demain surtout dans un domaine tel que la robotique ou les possibilités à explorer sont encore immenses. Le robot au service de l’homme pour son bien être et son confort ? Les tâches les plus difficiles physiquement confiées aux robots… Gardons le champ des possibles ouvert !

Notre rapport au robot est très complexe et l’histoire reste encore à écrire, et à normer comme les 3 lois de la robotique… nous savons inventer, innover, concrétiser de belles idées, reste encore à être capable de les gérer…

Margaux Clayette

Responsable contenu/ CM de SOSJOBER

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s