EN MARCHE VERS DE NOUVELLES ACTIONS Mr MACRON !

LE TRAVAIL INDÉPENDANT, vaste sujet sur lequel va devoir s’interroger notre président…

Dans un état où le travail se raréfie, et le chômage est en progression Il est plus qu’inévitable de ne pas passer à côté de ce nouveau pilier de l’emploi. L’émergence du secteur des travailleurs indépendants est devenu une question prioritaire pour la restructuration économique de la France.

Tout d’abord comprenons bien ce que regroupe le terme de « travailleurs indépendants ». C’est un secteur qui a connu depuis sa création de grands changements. L’essor de la grande distribution et la disparition des petites exploitations agricoles a appauvri ce secteur qui a été divisé par deux depuis les années 1970. Mais ces dernières années ce statut revient sur le marché du travail en force avec les nouvelles dispositions qu’il propose par le biais de son statut d’auto-entrepreneur ou micro-entreprise. L’émergence des plates-formes collaboratives donne naissance à une nouvelle génération de travailleurs indépendants, prêt à redynamiser le marché !

L’accroissement d’une nouvelle économie est en marche !

Et la France doit prendre le cap !

Nous notons néanmoins ces dernières années une baisse d’inscription au régime d’auto-entrepreneur due à sa complexification sur le point juridique, et administratif mais aussi plus en profondeur sur la perte de confiance auprès de l’état français. Il est donc grand temps de mettre à l’ordre du jour des dispositifs de simplification à la création d’entreprise.

En effet, Grégoire Leclerc, président de la Fédération des auto-entrepreneurs, FEDAE, nous explique que cette révolution dans un article de Latribune, «  est un formidable levier politique dans un quinquennat qui sera scruté à l’aune de ses résultats sur le chômage ! Qui dit travail indépendant dit levier d’insertion, dit rebondissement professionnel, dit lutte contre le travail au noir, préférence pour l’activité plutôt que pour l’assistanat, levier de croissance bien évidemment… »

A l’aube où le chômage atteint des chiffres catastrophiques et où les français se sentent abandonnés, il est du devoir de notre Président de la République d’agir.

Agir au plus vite afin d’accompagner ces français qui souhaitent travailler, afin de rétablir une confiance et de leurs proposer les meilleures conditions possibles en termes de qualifications, de protection sociale, d’une création d’aide au chômage, etc… et enfin agir afin de donner un air nouveau à notre pays et redynamiser la France !


D’ici 2030, d’après une étude de L’Observatoire Altpis, le travail indépendant sera au moins aussi répandu que le salariat.

Elle développe 4 scénari plausibles autour de cette étude :

  • L’assouplissement du travail, avec la création d’un contrat de travail moins rigide
  • Un assouplissement du marché du travail où le salarié et l’indépendant se confondent tout en gardant le statut qui leur est propre
  • L’économie « à la demande ». La création d’un statut unique de travail où chacun organise son travail en multipliant ses activités
  • Le développement du travail indépendant au détriment des CDI. Ou le statut d’auto-entrepreneur devient plus prolifique que celui de salarié.

Aujourd’hui près d’une entreprise créée sur deux est une micro-entreprise (40,8%), ce chiffre illustre la tendance qui s’immisce dans notre économie et il est donc grand temps de développer ce secteur et répondre aux besoins fondamentaux

Mr le président, protégez nos travailleurs indépendants qui sont les acteurs de l’économie de demain !

Devant ces défis, Emmanuel Macron vous allez devoir rendre son utilité à ce statut de micro-entreprise qui a été conçu comme un statut intermédiaire dans l’attente de grandir et de devenir une activité plus structurée (EURL, SAS, SARL). Votre programme prévoit un rattachement des indépendants au régime général “simplifié” ce qui montre votre volonté de booster ce statut. D’ailleurs vous avez envisagé de doubler le plafond et ainsi montrer à ces indépendants que leur activité peut grandir jusqu’à accueillir des salairés.

Nous espérons que vous allez mettre en place les réformes nécessaires pour vous donner les moyens de ces ambitions et nous serons heureux chez SOSJOBER de vous prêter mains fortes tant la tâche est hardue.

Margaux

Responsable contenu/ CM de SOSJOBER

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s